biographie - Christophe APATIE
biographie

 

"Tant de mains pour transformer ce monde et si peu de regards pour le contempler" Julien Gracq

 

«Il faut aller là où tu le sens... Peu à peu tu vas rencontrer des choses. Et des images vont te parvenir, comme des apparitions. Prends-les.» Serge Larrain.

 

Elevé dans la banlieue parisienne, cet artiste fasciné par Buenos Aires, capture et découpe des instants dans les bruits de la ville. Après avoir étudié médecine, théologie et philosophie, il s’éloigne du monde académique pour se spécialiser dans une activité complètement différente : la vente de disques. En 2008, il est victime de la crise européenne qui est pour lui un changement important : elle lui ouvre de nouvelles perspectives.  Il voyage et à la suite d’un séjour de 2 mois en Argentine, il décide de s’installer à Buenos Aires. C’est finalement dans cette ville qu’il se dédie à sa passion : la photographie. Même si l’approche de cette dernière s’est faite très jeune : à 15 ans ses parents lui offrent son premier appareil réflex.



Autodidacte et grand amateur, il participe plus jeune à quelques concours et reçoit des prix. Cependant, la timidité de Christophe le gêne dans la diffusion de ses clichés. Par chance, l’ère cybernétique lui est d’une grande aide: grâce à internet, il peut partager certaines photos de ses voyages et il se rend alors compte de l’impact qu’ont ses images sur le public. C’est en 2010 alors qu’il vit encore à Paris, qu’il participe au 7ème festival « Les Nuits d’été » consacré à l’Argentine. Il commence alors ses premiers pas dans le monde de l’art.



Quand il arrive à Buenos Aires, Christophe se met en contact avec tous les organismes français comme l’Ambassade, l’Alliance, la Chambre de Commerce, Emmaüs  et certaines chaines hôtelières pour montrer ses œuvres. Chaque année vers le mois de septembre, Buenos Aires reçoit l’évènement « Viví Francia » dédié à promouvoir l’image de la France. En septembre 2011, dans le cadre de cette semaine française, Christophe présente sa première exposition individuelle à l’Hôtel Sofitel Arroyo qui regroupe plusieurs photos prises dans ce même lieu. Loin des typiques images d’hôtels où règnent le luxe et la beauté, Christophe cherche le raffinement dans les petits détails qui souvent ne se voient pas. Il nous montre sa vision personnelle, qui  désacralise et transforme cet espace si apparemment parfait. Les espaces et objets qui habitent l’hôtel paraissent prendre vie grâce à un jeu d’ombres et de lumières. Les reflets se matérialisent dans les miroirs pour devenir tableau ; les portes et les fenêtres dessinent le cadre à de petites scènes indépendantes, ou l’ombre d’une plante projette sur le mur une sorte de forêt sauvage.



Cette obsession pour les détails presque invisibles à l’œil nu, c’est aussi ce qui intéresse Christophe dans ses portraits de ville. Ses photographies représentent la vie urbaine à travers les immeubles, les maisons, les coins de rues, les monuments et les portes : toutes sans aucune présence humaine.  La symétrie de l’architecture, la force d’une façade, les couleurs ou encore les affiches de la ville permettent de dévoiler la présence de ses habitants. Que dit notre maison de nous même ? Et celle des autres ? La ville c’est un lieu où l’on vit mais c’est aussi l’espace que l’on construit au sein de la société.


La carrière artistique de Christophe Apatie a fait un grand pas en 2012. Outre sa présence dans de nombreuses expositions individuelles et collectives, il a gagné la Mention d’honneur du jury du Concours de photographies de Législature de la ville. Il fait une série de portraits de personnalités de Buenos Aires pour illustrer le livre «Buenos Aires, L’effervescente» qui sort au éditions Autrement (Flammarion). Pour lui, Buenos Aires a été un nouveau départ  et aujourd’hui c’est son lieu dans le monde …

Après 5 ans en Argentine, Christophe Apatie vit et travaille de nouveau en France, principalement à Paris.

Julia Petersen

EXPOSITIONS ET PRIX

2010 Fotos de Argentina - Paris 6ème, Boutique Sol y Flor 

2010 Fotos de Argentina - Paris 11ème, Festival des Nuits d'été

2011 Casas de Argentina - Buenos Aires, Bobo Hotel 

2011 Vi otro mundo - Projet "Carte Blanche" Sofitel Arroyo, Buenos Aires 

2011 Exposition collective  "El plato del dia" Galeria de arte - Barrister, Buenos Aires 

2012 Retratos Porteños - Sociedad Central de Arquitectos, Montevideo 938, Buenos Aires 

2012 FOTO.GRAFIA X6 - Galeria Art Hotel, Azcuenaga 1268, Buenos Aires 

2012 Dos o tres cosas que sé de ella...Hotel NOVOTEL, Corrientes 1334, Buenos Aires 

2012 Mention d'honneur - Concurso fotografico de la Legislatura de Buenos Aires 

2013 Publication du livre: "Buenos Aires, l'Effervescente" - (Editions Autrement / Flammarion) 

2013 Mention d'honneur - Concurso fotografico: Hoteles de Buenos Aires (AHRCC) 

2013 Finaliste, Concours Sofrecom "Oxigeno"

 

Top